LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE, POUR QUI ?

La réflexologie plantaire est non invasive et sans danger à chacune des étapes de la vie !

Photos des pieds d'une famille, parents et enfants allongés

Associée à l’énergétique chinoise, elle sollicite en douceur les capacités d’autorégulation de l’organisme par un toucher spécifique (reptation, rotation, pression, lissage, digitopuncture…), et par un travail de dispersion ou tonification de quelques points de méridiens (Rein, Vessie, Foie, Rate…).

 

Elle ne présente pas de contre-indications avec les traitements de la médecine moderne qu’elle complète, comme nombre de soins dits « alternatifs ».

 

Elle ne génère ni effets secondaires ni accoutumance.

 

Son but n’est pas de traiter ou de diagnostiquer un trouble médical, mais de soutenir l’organisme dans son processus d’autorégulation, d’augmenter sa vitalité, de rétablir un équilibre énergétique et physique.

 

En dépit de ses bienfaits, la réflexologie plantaire ne saurait en aucun cas se substituer au médecin traitant ou remplacer le traitement médical prescrit.

Elle s'adresse à toute personne souhaitant se déstresser, améliorer son état général ou tout simplement l'entretenir.

À TOUT ÂGE...

À l’enfant : elle apporte apaisement et tranquillité, d’autant plus s’il a tendance à être anxieux.

À l'adolescent : elle l’aide à mieux vivre les transformations qu’il vit dans son corps et qui peuvent le bouleverser.

À l’adulte : elle accompagne aussi bien la femme que l’homme jusqu'à la ménopause et l’andropause.

Aux personnes âgées et aux malades : elle procure détente et réconfort par son approche simple, douce, délicate.

PRÉCAUTIONS DE BON SENS

Pour des raisons médicales :  la réflexologie plantaire est déconseillée en cas de phlébite, mais aussi de thrombose ou d’embolie.

Ou encore en cas de fracture ou blessure récente du pied.

Et pour des raisons d’hygiène : en cas de pathologie cutanée sur le pied, comme des verrues ou une mycose.